Programmation 2022

Comme tous les étés depuis l'ouverture des jardins Rocambole, celui-ci se transforme en espace d'exposition (dans une salle prévue à cet effet, dans une ancienne écurie, un ancien pressoir ou en extérieur.)

 

De nombreux artistes présentent leurs oeuvres. Si certains sont déjà de vieux compagnons de route, habitués des Jardins Rocambole, que l'on pourrait appeler artistes permanents, d'autres rencontres, d'autres créations, d'autres univers sont proposés chaque année

.

Au fil de la saison,les propositions de spectacles au jardin sont à consulter sur notre agenda.

Spectacles

1/1

Artistes 2022

IMG_1302.JPG

 Dans la grange et la galerie

Chantal Tardif

Les œuvres de Chantal Tardif sont autant d’autoportraits, autant de projections de sa personnalité et de son caractère qu’elle façonne de ses mains dans des fulgurances d’invention et de créativité.

Chantal marche sur l’eau, dans une fantaisie gracieuse et élégante ; Elle salue le levant, à moins que ce ne soit le couchant, dans une empilade de guirlandes qu’un farfadet va allumer ; Chantal est un socle, un point d’appui ancré sur le sol pour mieux décoller vers les rêves.

Photo Chantal Tardif_1300.JPG

Chantal Tardif

6 venus 2016 26x72cm. 480€ (1).jpg

Dans les jardins et la galerie

Marie Janvier

La terre, élément nécessaire à la culture, à la construction et à la création a toujours été pour moi une ressource, un matériau permettant une approche sensible de la notion de cocon, de carapace et d’habitat.

L’habitat comme matrice, comme lieu de vie mais aussi plus symboliquement comme paroi, deuxième peau que l’on travaille, que l’on façonne et décore.

Ces structures protectrices, enveloppantes sont considérées comme prolongement du corps, comme métaphore de la peau. Formes anthropomorphes, créatures étranges, espaces primitifs, abris aux contours rassurants…

portrait Marie Janvier_edited.jpg

Marie Janvier

IMG_6374.jpg

Dans la prairie

Michel Leclercq

J'aime les bois, j'aime le bois.

Quand je croise un arbre tombé, abattu, je ne peux m'empêcher d'aller le voir pour imaginer ce que je pourrais en faire.

La série des Bestioles est issue de ce désir d'en utiliser des tronçons comme des pièces d'un mécano pour construire autre chose, donner une nouvelle vie.

Notre époque signe l'impasse d'un modèle prédateur des ressources naturelles et humaines : dérèglement climatique, effondrement de la biodiversité, explosions des inégalités… La disparition des insectes m'a inspiré la série des bestioles ; elle a débuté lors d'une résidence en Belgique, puis s'est développée. Depuis elles ont colonisé des estrans en Charente et Bretagne, une rivière en Sologne, et en ville à Vannes, Rennes, Redon.

portrait michel  Piet 2300.JPG

Michel Leclercq

Couv_423685.jpg

Dans la galerie

Laurent Houssin

Laurent Houssin entame une carrière dans le multimédia, travaillant notamment sur la série Loana et ses amis pour Grolandsat / Canal+ et sur Moi Benzo. En 2006, il participe à plusieurs collectifs et illustre La tache sur un texte d'Élise Ducange (Carabas). Tout en poursuivant ses activités d'Illustrateur et de Web-designer, il travaille sur plusieurs projets d'albums BD et de livres illustrés.  Tombé sous le charme des jardins Rocambole, il suit Luc Bienvenu le temps d’une année, pour faire une bande dessinée drôle, pratique, théorique, philosophique, autour du jardin.

photo Laurent Houssin.jpg

Laurent Houssin

cf_wdessin_ciel_005_19x22_cadre30x40_2012_190.jpg

Dans la galerie

Claude Francheteau

Parfois la terre des hommes, en discrète horizontalité, semble n’être qu’un fragile support à l’immensité du ciel. D’extrême présence, le ciel est lourd d’intense vie picturale. Il est habité de toutes les énergies qui ont demeure secrète dans les profondeurs terrestres. Quelque chose de tellurique envoûte la formidable diversité des cieux de Claude Francheteau, toujours en mouvement…   Christian Noorbergen

Claude Francheteau par Izabeau Jousse_edited_edited.png

Claude Francheteau

image0.jpeg

Dans la galerie

Moialena

Mes peintures sont consacrées à la fluidité et à l'inconstance du corps et à tout ce qui se passe autour de lui. 

Ces changements peuvent causer de l'admiration, de la peur, du chagrin, de la joie, ils peuvent être attendus et tout à fait aléatoires, comme des taches d'aquarelle.

Photo Alena.jpeg

Moialena

Le masque des tuileries.JPG

Devant la grange

Natacha Geldron

Je crée des fractals de la nature au travers de mes photos. Mon inspiration vient du test de Rorschach afin de permettre à chacun et chacune de projeter son inconscient dans mes photographies.

Ouvrir son imaginaire et développer sa rêverie grâce à l'image numérique.

Chaque cliché est réalisé à la prise de vue, sélectionné et édité à l'état brut.

3_edited.jpg

Natacha Geldron

Ail de Bulgarie, Nectaroscordum Siculum.jpg

Dans le pressoir

Jacques Détriché

Dans la famille de Jacques Détriché, on est jardinier-pépiniériste depuis 1764, il représente la septième génération à s’atteler à l’art de la végétation. Il est devenu jardinier chez les particuliers de la métropole rennaise après plusieurs années passées à tenir sa pépinière à Chanteloup. Néanmoins Jacques Detriché n’est pas un simple jardinier aux mains d’or.

Accompagné de son Canon EOS 7, il entretient les plantes rares, et des fleurs pour nous faire dévoiler leurs personnalités.

photo Jacques Détriché_1446_edited.jpg

Jacques Détriché

Kakémono-lueur-vegetale-Tucuman-zoomé2.jpg

Dans la galerie

Carole Dormoy

Carole Dormoy de Lueur Végétale crée elle-même les couleurs de ses tableaux.  Au rythme des saisons, elle recueille fleurs, feuilles, baies, racines, écorces… dont elle extrait des couleurs.

Révéler la beauté et la magie de la nature. Montrer la diversité du monde végétal par l’expression des couleurs naturelles. Alliant maitrise de savoir-faire anciens et spontanéité de l’aléatoire, ses kakémonos Reflets du monde revalorisent et subliment des matières anciennes et végétales. Les couleurs végétales s’imprègnent sur le coton chiné, pour dessiner une diversité de paysages.

Portrait_Carole__Lueur_Vegetale_edited.jpg

Carole Dormoy

IMG_20211011_162526.jpg

Dans la galerie

Ronan Suignard

Ronan Suignard, originaire du Finistère, poly-artiste autodidacte poète sculpteur tomba amoureux du granit de Bretagne. Il y associa son métier de tailleur de pierres dans le bâti et sa passion pour la sculpture contemporaine. Il cocréa le parc de sculptures Ar Vevenn ("la lisière") dans le centre Bretagne compilant les œuvres de multiples artistes en synergie dans un théâtre de verdure. Puis il regroupa l'ensemble de ses créations artistiques dans son propre parc Ar Vevenn II qu'il modela au Trévoux dans le Sud Finistère.

Son travail de sculpteur sur pierre questionne notre rapport au réel avec poésies et facéties, et ce témoignage continue à laisser son empreinte dans la roche de sa terre natale même après sa disparition en Mai 2021.

Photo Ronan Suignard_edited.jpg

Ronan Suignard

Michel Leclercq